Le journal sans journalistes, d’Eric Le Ray : Quand l’information est transmise par tous

Le livre d’Eric Le Ray[1] intitulé Le journal sans journalistes ou le cinquième pouvoir des gens ordinaires[2] préfacé par Nathalie Sonnac[3], se veut une révolution quant au monde parallèle qui accompagne l’information. Il cite Alexandre Soljenitsyne : « (…) L’Homme tel que nous l’avons connu a toujours été le sujet de l’histoire. Aujourd’hui, il se transforme en un copeau du progrès technique. Le progrès technique durant des siècles avait toujours eu tendance à entamer la nature. Maintenant il commence à entamer la culture et l’homme. Cet élément technique enlève à l’homme sa personnalité, son âme. C’est une transformation psychologique terrible. Nous perdons la réflexion, la concentration. Nous avons un torrent d’informations qui remplace la vie de notre âme. La vie contemporaine commence à évincer l’amour. La technique a encore bougé. On a remplacé l’amour par le sexe et le sexe par le clonage. Nous risquons de perdre l’homme tel que nous l’avons connu (…) ». Eric Le Ray donne la définition du…

Lire la suite…